Fermer

Tchad : un Français enlevé dans l’est du pays par deux hommes à moto

Un ressortissant français a été enlevé ce matin dans la zone de Goz Beïda, dans l'est du Tchad, le 23 mars 2017. © Capture d'écran Google Maps

Un ressortissant français a été enlevé jeudi matin dans la région de Goz Beïda (est du Tchad), a indiqué à Jeune Afrique une source sécuritaire. Le rapt a été confirmé par le ministère des Affaires étrangères

Selon cette source, le rapt s’est produit ce matin dans la zone de Goz Beïda, à 75 km de la frontière soudanaise. « Le ressortissant français a été enlevé ce matin par deux hommes à moto », affirme notre source, qui évoque davantage des « malfrats » que des terroristes, même si aucune piste n’est pour l’instant écartée.

D’après lui, la personne enlevée travaillerait pour une société privée qui fait de la prospection minière dans la zone.

Plus tôt dans la journée, une source militaire jointe par l’AFP affirmait pour sa part que l’enlèvement avait eu lieu près de Abéché.

Une base de Barkhane dans la région

De son côté, le Quai d’Orsay a confirmé l’enlèvement dans un communiqué, sans donner plus de précisions sur l’identité des ravisseurs : « Nous confirmons l’enlèvement d’un ressortissant français au Tchad. Nous sommes mobilisés en lien avec les autorités tchadiennes pour parvenir à la libération de notre compatriote. »

Goz Beïda se situe à environ 210 km de la grande ville de Abéché, dans de la région de Ouaddaï, où une base militaire française de l’opération Barkhane est implantée. Celle-ci combat les différents groupes armés jihadistes dans le Sahel.

Le dernier enlèvement d’un Français au Tchad date de 2009. Il s’agissait d’un agronome français, kidnappé dans l’est du Tchad par un groupe soudanais du Darfour, les « Aigles de libération de l’Afrique« . Il avait été libéré après 89 jours de détention.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro