Fermer

Immigration : l’Espagne arrête seize passeurs marocains

Par Jeune Afrique avec AFP

Des migrants en train de traverser la Méditerranée appellent à l'aide, le 17 avril 2016. © Patrick Bar/AP/SIPA

La garde civile espagnole a annoncé mercredi avoir arrêté seize Marocains, membres d'un réseau de passeurs proposant aux migrants de faire le voyage entre le Maroc et l'Espagne via la Méditerranée pour 1 200 euros.

Ce groupe a fait traverser quelque 300 migrants clandestins du Maroc vers l’Espagne, souvent dans des canots pneumatiques et « dans des conditions météorologiques très défavorables et sans mesures de sécurité », a détaillé  la garde civile espagnole dans un communiqué.

Elle y confirme l’arrestation de seize passeurs marocains, mercredi 22 mars.

Rapts et trafic de drogue

D’après les autorités espagnoles, chaque migrant devait verser 1 200 euros à ce réseau pour le voyage. Mais une fois arrivés en Espagne, ils se voyaient retirer leur téléphone portable et étaient retenus en otage, les passeurs réclamant à leur famille au Maroc un nouveau paiement de 350 à 700 euros.

Dans son communiqué, la garde civile espagnole précise que le groupe profitait aussi des traversées pour introduire du haschich en Espagne, récoltant ainsi jusqu’à 350 000 euros.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro