Fermer

Le paiement mobile Masterpass QR d’Ecobank débarque en Côte d’Ivoire

Par - à Abidjan

Ecobank, à Abidjan, février 2011. © Emanuel Ekra/AP/SIPA

Filiale du groupe bancaire panafricain Ecobank, Ecobank Côte d'Ivoire a lancé ce 15 mars à Abidjan une nouvelle solution de paiement mobile, nommée Masterpass QR.

Développée en partenariat avec l’américain MasterCard, cette nouvelle offre vient enrichir la gamme de produits numériques proposés par Ecobank. Après le lancement officiel en septembre dernier au quartier général de Lagos, il a fallu attendre six mois pour que le Masterpass QR soit présenté en Côte d’Ivoire.

Pour Charles Daboiko, directeur général de la filiale ivoirienne, cette innovation facilitera la vie des clients, aussi bien les professionnels que les particuliers. Pour les utilisateurs du service, le mode opératoire consiste à scanner à partir d’un téléphone mobile le QR code affiché chez le commerçant ou sur le site internet de la banque pour réaliser le paiement.

Concurrence technologique

En 2014, Ecobank avait déjà signé un accord avec MasterCard permettant à ses clients de 28 pays de bénéficier des solutions de paiement proposées par la compagnie américaine. Il s’agissait alors de la licence multi-pays la plus vaste accordée à un groupe bancaire en Afrique.

Dans un environnement concurrentiel comme celui de la Côte d’Ivoire, les banques ne tarissent pas d’efforts en termes d’innovation technologique pour grappiller des parts de marché. Le secteur bancaire local est dominé par l’ogre Société générale de banque en Côte d’Ivoire (SGBCI), filiale du français Société générale, suivie par la Banque atlantique (Atlantic Business International), Ecobank, la Société ivoirienne de banque (SIB) et la Nouvelle société ivoirienne de banque et d’assurance (NSIA).

Selon l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEFCI), Ecobank Côte d’Ivoire totalisait en 2016 12,77% de parts de marché, juste derrière la Banque atlantique (13,21%) et la SGBCI (14,32%). Le chiffre d’affaires net d’Ecobank se montait à 2,1 millions de dollars en 2015, contre 2,2 millions en 2014. Ecobank Côte d’Ivoire est l’une des filiales les plus performantes du groupe en Afrique de l’Ouest.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici