Congo-Brazza : Total démarre l’exploitation de pétrole off shore à Moho Nord

Par Jeune Afrique avec AFP

Vue du siège de Total à la Défense, en région parisienne. © Jacques Brinon/AP/SIPA

Le géant pétrolier Total a annoncé ce mercredi 15 mars avoir mis en production le champ pétrolier de Moho Nord, situé au large de Pointe-Noire, et dont il est l'opérateur majoritaire.

Le projet de Moho Nord, situé en mer profonde, à 75 kilomètres au large de Pointe-Noire, a une capacité de production de 100 000 barils équivalent pétrole par jour et constitue « le plus important projet pétrolier jamais réalisé en République du Congo », selon Total.

Ce champ pétrolier comprend 34 puits forés qui sont raccordés à une nouvelle plateforme à ancres tendues, première du groupe en Afrique, et à une nouvelle unité flottante de production baptisée Likouf.

Premier producteur au Congo

Ce projet offshore, lancé par Total en 2013, vise à extraire le pétrole de gisements supplémentaires au sein du permis d’exploitation de Moho-Bilondo, où le groupe extrait déjà de l’or noir depuis 2008.

Vue des gisements du bloc Moho Bilondo, au large des frontières congolaises. © Total/TroisCube

L’exploitation de ces nouveaux gisements en mer profonde a nécessité un investissement de 10 milliards d’euros de l’ensemble des partenaires, annonçait Total en 2013.

Premier producteur de pétrole en République du Congo, où il prend en charge la moitié de la production nationale, Total opère sur le projet de Moho Nord à hauteur de 53,5%, aux côtés de Chevron Overseas Congo Limited (31,5%) et de la Société nationale des pétroles du Congo (15%).