Botswana : le président Khama réélu après la victoire de son parti aux législatives

Par AFP

Ian Khama, président réélu du Botswana. © AFP

Le président sortant du Botswana, Ian Khama, a obtenu un nouveau mandat à la suite de la victoire de sa formation, le Parti démocratique du Botswana (BDP), aux élections législatives, a annoncé la Cour suprême dimanche à Gaborone.

Dans ce pays d’Afrique australe où se sont tenues vendredi les législatives et les municipales, ce sont les députés qui élisent le président. Le BDP de M. Khama ayant obtenu la majorité des sièges au Parlement, selon des résultats officiels partiels, sa réélection a eu lieu immédiatement.

M. Khama a été réélu président de la République après que sa formation, le Parti démocratique du Botswana, a obtenu au moins 29 des 57 sièges que compte le Parlement, a annoncé le chef de la Cour suprême botswanaise, Maruping Dibotelo, dans une déclaration diffusée sur la radio et la télévision nationales.

Chef traditionnel

Agé de 61 ans, M. Khama est le fils du premier président du Botswana, Seretse Khama, et il est aussi un chef traditionnel du clan Bangwato. Sa prestation de serment pour un nouveau mandat de cinq ans aura lieu lundi, a indiqué M. Dibotelo.

Aux législatives, la Coalition pour le changement démocratique (UDC) nouvellement formée et dirigée par Duma Boko a obtenu 12 sièges. Elle devient la principale formation de l’opposition.

Le Botswana, qui compte deux millions d’habitants, est gouverné par le BDP depuis son indépendance de la Grande-Bretagne en 1966.

(AFP)