Fermer

CAN 2019 : le Malawi renonce aux qualifications, faute de moyens

Par Jeune Afrique avec AFP

Esau Kanyenda, de l'équipe de football du Malawi, durant la CAN 2010, en Angola. © Darko Bandic/AP/SIPA

La fédération de football du Malawi (FAM) a décidé ce lundi de jeter l’éponge. Faute de moyens financiers suffisants, l’équipe nationale ne disputera pas les qualifications pour la Coupe d’Afrique des Nations 2018.

« Après avoir considéré toutes les options […] nous avons décidé de nous retirer des qualifications pour la CAN à partir du 30 avril à cause d’un manque de financements », a précisé Alfred Gunda, le patron de la FAM, dans un communiqué. « Le triste état dans lequel se trouve l’équipe, aussi bien au niveau de ses finances que du soutien dont elle bénéficie, ont rendu cette décision inévitable », a-t-il regretté.

Un budget réduit à peau de chagrin

Le gouvernement est le seul pourvoyeur de fonds de la Fédération du Malawi depuis le retrait, pour cause de mauvaise gestion, de ses derniers partenaires privés locaux. Avec un budget réduit à peau de chagrin, l’équipe nationale ne disputera pas non plus les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations 2018 (Chan, une compétition regroupant des équipes exclusivement composées de joueurs locaux), a précisé la fédération.

La FAM a par ailleurs annoncé que le recrutement d’un sélectionneur national étranger était suspendu jusqu’à ce que le « gouvernement retrouve les ressources adéquates ».

Une décision « précipitée »

Malgré ce constat, le ministre des Sports du Malawi, Henry Mussa, a voulu entretenir l’espoir en affirmant que la décision de retrait était « précipitée » et que les consultations concernant le financement de l’équipe nationale « n’étaient pas terminées ». Il a suggéré que le Malawi pourrait maintenir sa participation aux éliminatoires à condition d’embaucher un coach local.

Les Flammes du Malawi sont sans sélectionneur depuis la fin de l’année 2016 et le licenciement de leur entraîneur burundais Ramadhan Nsanzurwimo.

Un des pays les plus pauvres du monde

Le Malawi, dont la dernière qualification pour la CAN remonte à 2010, figure dans le groupe B des éliminatoires de la prochaine compétition continentale avec le Cameroun, le Maroc et le vainqueur d’un match entre les Comores et l’Île Maurice. La phase de groupe doit débuter en juin.

Classé au 174e rang du dernier palmarès du développement humain établi par l’ONU, le Malawi est l’un des pays les plus pauvres de la planète. 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici