Fermer

Égypte : la femme la plus grosse du monde perd 100 kilos en un mois grâce à son hospitalisation en Inde

Par Jeune Afrique avec AFP

Eman Ahmed Abd El Aty après son opération. © Saifee Hospital / AFP

Atteinte d'éléphantiasis, une maladie qui entraîne le gonflement des membres, la femme la plus grosse du monde a perdu cent kilos grâce à un régime alimentaire liquide et une opération chirurgicale réussie, ont annoncé jeudi ses médecins indiens.

L’histoire de cette femme, qui n’était pas sortie de chez elle pendant 25 ans, avait fait le tour du monde. À 37 ans, Eman Ahmed Abd El Aty, victime d’éléphantiasis, pesait quelque 500 kilogrammes avant d’être expatriée en Inde et prise en charge par un médecin à Bombay.

Espoir

Le 7 mars dernier, elle subit une chirurgie bariatrique, une opération consistant à enlever une grande partie de l’estomac. « Eman a été opérée avec succès […] à l’hôpital de Saifee », affirme un communiqué. La patiente « est maintenant nourrie de fluides par voie orale. La suite du traitement […] consistera à corriger tous les problèmes médicaux associés pour la remettre en condition suffisante afin qu’elle puisse repartir en Égypte aussi vite que possible », poursuit le texte.

Une opération réussie mais qui n’est pas pour autant miraculeuse. Si elle veut se muscler, Eman Ahmed Abd El Aty devra pratiquer la physiothérapie pendant plusieurs mois. Elle parvient déjà à s’asseoir, ce qui représente une grande victoire pour l’équipe soignante qui l’entoure. « Eman a perdu plus de 100 kilogrammes [depuis son arrivée au mois de février] et son poids diminue graduellement chaque jour grâce au traitement et au suivi » médical, a déclaré une porte-parole à l’AFP.

Parcours du combattant

L’Égyptienne avait rencontré des difficultés à se rendre en Inde, les compagnies aériennes étant réticentes à la prendre en charge, en raison de sa santé fragile. C’est finalement à bord d’un vol médicalisé, spécialement aménagé, qu’elle a pu rejoindre l’Inde. Les opérations chirurgicales de réduction de poids sont de plus en plus fréquentes dans ce pays où l’obésité est en hausse, notamment dans les zones urbaines.

Malgré sa perte de poids, Eman Ahmed Abd El Aty serait toujours la femme la plus grosse du monde. Même avec 400 kilos, elle reste loin devant l’actuelle détentrice du titre, l’Américaine Pauline Potter, pesée à 293 kilos en juillet dernier selon le Guinness des records.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro