Sécurité

RDC : neuf nouveaux corps de civils découverts à Beni

Un véhicule blindé de la force des Nations Unis à Beni, le 21 octobre 2014. © AFP

La société civile locale a annoncé jeudi la découverte de neuf nouveaux corps de personnes assassinées dans plusieurs localités du territoire de Beni, portant le bilan de récents massacres à près de 100 morts.

"On a maintenant un bilan de 93 tués, il y a eu d’autres découvertes. On a retrouvé ce matin [30 octobre] le corps d’une femme brûlée dans sa case et plus loin son mari et un paysan ont été tués à la machette", a déclaré, le 30 octobre, Teddy Kataliko, président de la société civile du territoire de Beni.

À l’en croire, ces corps ont été découverts à Mavivi, à 15 kilomètres au nord de la ville de Beni, chef-lieu du territoire éponyme situé dans la riche et instable province du Nord-Kivu. Les autres cadavres ont été retrouvés les jours précédents plus au nord : deux à Kokola, et quatre sur l’axe Oicha-Eringeti-Kaynama.

>> Lire aussi : après les massacres à Beni, la ville n’a plus confiance dans l’armée

"Toutes ces victimes sont des adultes", a souligné Teddy Kataliko, estimant que les victimes de Mavivi avaient peut-être péri "il y a deux jours".

En moins de quinze jours, de présumés rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) ont été accusés récemment d’avoir massacré environ 80 civils dans la région, en dépit de la présence de l’armée congolaise et de la mission de l’ONU (Monusco).

(Avec AFP)

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte