Fermer

Algérie : deux islamistes armés tués lors d’une opération militaire à Dellys

Par Jeune Afrique avec AFP

Des soldats algériens sécurisent l'aéroport d'In Amenas le 19 janvier 2013 (photo d'illustration). © Mohamed Kadri/AP/SIPA

Le ministère de la Défense a annoncé que deux islamistes armés ont été tués lundi dans une opération militaire à Dellys, à environ 80 km à l'est d'Alger.

« Un détachement de l’armée a abattu lundi deux terroristes suite à une opération (..) menée dans la ville de Dellys », selon un communiqué du ministère. Deux autres islamistes ont été capturés dans cette opération qui a également permis la saisie de deux kalachnikovs et de deux pistolets automatiques.

Les forces de sécurité régulièrement visées

Plus de 32 islamistes armés ont ainsi été tués depuis le début de l’année par l’armée qui a multiplié les opérations dans les régions montagneuses de l’est du pays, selon un décompte de l’AFP établi à partir de bilans officiels.

Malgré l’adoption en 2005 d’une Charte pour la paix et la réconciliation, censée tourner la page de la guerre civile qui a fait 200 000 morts pendant la « décennie noire » (années 1990), des groupes islamistes armés restent actifs dans l’est et le sud du pays et visent principalement les forces de sécurité.

La police a déjoué la semaine écoulée une attaque suicide contre un commissariat à Constantine (est), revendiquée par le groupe État islamique.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro