Zimbabwe : Robert Mugabe de nouveau à Singapour pour une visite médicale

Par Jeune Afrique avec AFP

Robert Mugabe lors des célébrations pour son 93e anniversaire, à Matopos le 25 février 2017. © Tsvangirayi Mukwazhi/AP/SIPA

Le président zimbabwéen Robert Mugabe, qui vient de fêter avec faste ses 93 ans, est parti à Singapour pour "une visite médicale programmée", d’après son porte-parole.

« Nous attendons son retour en début de semaine prochaine », a précisé son chargé de presse George Charamba au journal officiel The Herald.

Mugabe est apparu en forme à la célébration de son anniversaire, le 25 février, restant debout pendant son discours de plus d’une heure, mais effectuant de longues pauses entre les phrases et marmonnant parfois.

Depuis plusieurs années, les rumeurs vont bon train sur son état de santé. Le plus vieux chef d’État en exercice au monde (au pouvoir depuis 1980) effectue régulièrement des déplacements à Singapour pour des bilans médicaux, qui entretiennent le doute sur sa capacité à diriger le pays.

Qui pour lui succéder ? 

En 2011, Wikileaks avait révélé des messages diplomatiques américains datant de 2008 selon lesquels Robert Mugabe souffrait d’un cancer de la prostate et qu’il avait moins de cinq ans à vivre. En 2016, lors de ses vacances annuelles passées en Asie, le gouvernement avait d’ailleurs été obligé de démentir sa mort.

Malgré son âge, le président zimbabwéen s’est jusque-là toujours gardé de nommer un dauphin issu de son parti, la ZANU-PF. Sa deuxième épouse Grace, 51 ans, de plus en plus active au sein du parti, fait figure de favorite.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici