Burkina : la vidéo du convoi de Blaise Compaoré fuyant Ouagadougou

Images amateures du convoi de Blaise Compaoré, le 31 octobre. © Capture d'écran.

Depuis le 31 octobre, la fuite de Blaise Compaoré vers le sud du Burkina puis vers Yamoussoukro, où il s'est finalement réfugié, a alimenté les conversations. Des images amateurs du convoi sont notamment disponibles sur Youtube.

La fuite de Blaise Compaoré, le 31 octobre, aura mobilisé pas moins de 47 véhicules. Sur les images amateures disponibles sur Youtube (voir ci-dessous), on n’aperçoit que la partie civile du convoi de Compaoré, comprenant, selon les informations de Jeune Afrique, 27 véhicules. Toujours selon nos sources, on comptait également treize véhicule militaires à l’avant ainsi que sept à l’arrière pour encadrer l’évacuation de l’ex-président burkinabè.

Ayant quitté le palais présidentiel de Kosyam, à Ouagadougou, en début d’après-midi, Compaoré, qui venait d’annoncer sa démission, était parti en direction de Pô, son fief situé dans le sud du pays.

>> À lire : "Exclusif. Burkina : Blaise Compaoré s’est réfugié à Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire"

Il a toutefois dû bifurquer dans la brousse juste avant l’arrivée à Nobéré, situé à 45 km de Pô, où la foule l’attendait. Les gardes de Compaoré ont donc préféré éviter l’affrontement. Il a ensuite été récupéré dans une zone non-habitée par l’hélicoptère envoyé par Alassane Ouattara dans le milieu de l’après-midi, avant d’être transporté à Yamoussoukro, où il réside désormais avec sa compagne.

>> Lire aussi : "Burkina : le luxueux exil de Blaise Compaoré à Yamoussoukro"

Lundi, le président français, François Hollande, a également avoué que la France avait joué un rôle dans l’exfiltration de Blaise Compaoré vers la Côte d’Ivoire. "Cette évacuation, nous ne l’avons pas faite nous-mêmes, mais nous avons fait en sorte qu’elle puisse se faire sans drame", a-t-il expliqué. Avant d’ajouter, sans autre précision : "Il y a eu des attaques, il y a eu des réponses".

>> Pour aller plus loin  : La France a joué un rôle dans l’évacuation de Blaise Compaoré

_________________

Par Mathieu OLIVIER

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici