Fermer

« L’âge d’or du rap français » : Passi, Oxmo, Neg’Marrons… la compilation qui rend dingue, dingue, dingue

Logo de la tournée "Âge d'or du rap français". © Warber Music France et Mazava Corp

Le double album « L’âge d’or du rap français » sort vendredi chez Warner Music et Mazava Corp. : 36 titres sortis dans les années 1990, avec Passi, Oxmo Puccino, les Neg’Marrons, Pit Baccardi ou Stomy Bugsy…

Si vous êtes un amateur de rap, français ou pas, c’est le genre de compilation capable de vous redonner le sourire. Réécouter  le « Nirvana » de Doc Gyneco, l’« Art de rue » de la Fonky Family ou le « Respect » d’Alliance Ethnik aura cet effet chez tous ceux qui, de près ou de loin, on suivi le mouvement hip-hop des années 90.

Que ce soit à Paris, Marseille, Dakar, Bamako, Yaoundé, Libreville, Brazzaville ou Kinshasa, ces chansons ont fait danser, suscité des vocations, marqué les esprits. Mais leurs auteurs ne s’étaient jusque-là jamais tous réunis pour revenir sur scène. C’est chose faite dans le sillage du franco-congolais Passi, du natif de Ségou Oxmo Puccino, des Neg’Marrons, nourris des influences brazzavilloises et cap-verdienne, ou encore de l’enfant de Yaoundé Pit Baccardi.

Avec ce double-album et la tournée lancée dans toute la France, qui débutera le 3 mars et passera le 27 mars par Paris, « L’âge d’or du rap français » retrouve son public, grâce à des textes qui font toujours mouche et une musique, celle des banlieues et des déracinés, qui a su être la voix de toute une génération. « Le temps passe et passe et passe. Et beaucoup de choses ont changé ». Certes. Mais pas le plaisir pris à écouter ces 36 titres.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro