Fermer

Football : le Rwanda choisit le sélectionneur allemand Antoine Hey

Antoin Hey, un tacticien bon connaisseur du continent. © Capture d'écran Youtube

L’Allemand Antoine Hey (46 ans) va être nommé sélectionneur du Rwanda pour deux ans. Ce jeune technicien est déjà un habitué de l’Afrique.

Le Rwanda, qui avait reçu de nombreuses candidatures pour remplacer Jimmy Mulisa, chargé d’assurer l’intérim après le limogeage en août dernier du nord-irlandais Johnny Mc Kinstry, a donc porté son choix sur Antoine Hey, selon les informations recueillies par Jeune Afrique. L’Allemand, âgé de 46 ans, figurait sur la short-list établie par la Fédération Rwandaise de Football Association (FERWAFA) en compagnie du suisse Raoul Savoy et du portugais Rui Aguas. Les trois hommes ont été reçus lundi à Kigali pour être auditionnés par des membres de la fédération et du ministère des Sports.

Antoine Hey, qui va signer un contrat de deux ans, est un ancien milieu de terrain, qui a notamment évolué au Fortuna Düsseldorf, à Schalke 04, mais également à Birmingham City (Angleterre) et à Anorthosis Famagouste (Chypre). Reconverti en entraîneur, il a dirigé plusieurs sélections africaines : le Lesotho (2004-2006), la Gambie (2006-2007), le Liberia (2008-2009), le Kenya (2009), ainsi que l’équipe tunisienne de Monastir (2007) puis les Soudanais d’Al-Merreikh (novembre 2016-janvier 2017).

Un adjoint français

Également passé par la Libye en tant que directeur sportif de la sélection, puis par le Bahreïn (directeur technique), Hey touchera un salaire mensuel de 20 000 dollars, dont une partie sera prise en charge par la Fédération Allemande de Football.

La nomination de Hey n’est pas une grande surprise, puisque les fédérations rwandaise et allemande ont signé récemment un accord de partenariat de deux ans, portant notamment sur la formation des jeunes joueurs et des entraîneurs. Le nouveau sélectionneur des Amavubi, qui sera accompagné d’un préparateur physique français – Hey ne parle pas la langue de Molière – et deux  adjoints allemands, s’installera à Kigali, où il passera les trois quarts de son temps, même s’il effectuera fréquemment des missions à l’étranger pour superviser ses internationaux.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici