Fermer

Nigeria : les deux archéologues allemands kidnappés ont été libérés

Par Jeune Afrique avec AFP

Des officiers de sécurité nigérians près du village de Janjala en février 2017. © Lekan Oyekanmi/AP/SIPA

Après cinq jours de captivité, les deux archéologues allemands ont été libérés et vont bien, d’après le ministère allemand des Affaires étrangères. Ils avaient été enlevés dans le nord-ouest du Nigeria alors qu’ils travaillaient sur un site.

« Les deux archéologues de l’Université Goethe de Francfort sont libres. Ils sont à l’ambassade allemande à Abuja, a déclaré à l’AFP une source au ministère. Ils vont bien compte tenu des circonstances », a-t-il ajouté.

Lors de l’enlèvement, deux villageois avaient été abattus en tentant de poursuivre les ravisseurs.

Le kidnapping s’était produit à proximité de la route reliant l’aéroport de Kaduna à la capitale fédérale Abuja. Une zone dangereuse, où les fréquents enlèvements s’ajoutent au regain de violences entre les nomades Fulani et les agriculteurs de la région. Les affrontements ont fait au moins 200 morts depuis décembre.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro