Égypte : nouvelle vague de départs de chrétiens du Sinaï

Par AFP

Des Egyptiens chrétiens viennent se réfugier dans l'église évangélique de la ville d'Ismaïlya près du canal de Suez (est), le 25 février 2017. © Stringer/AFP

Des Égyptiens chrétiens ont fui samedi la péninsule du Sinaï pour la seconde journée consécutive après une série d'attaques présumées jihadistes dans cette région où sévit le groupe État islamique (EI).

Selon un responsable de l’Église copte, plusieurs familles chrétiennes sont arrivées dans la ville d’Ismaïlya près du canal de Suez (est), où 250 de leurs coreligionnaires avaient déjà trouvé refuge vendredi.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a ordonné, lors d’une réunion samedi, d’apporter toute l’aide nécessaire pour héberger ces familles, selon un communiqué.

Très actif dans le Sinaï, le groupe EI a publié dimanche une vidéo dans laquelle il promet de prendre pour cible les membres de la communauté chrétienne.

Les Coptes, qui constituent 10% des 92 millions d’Egyptiens, avaient déjà par le passé été ciblés dans le Sinaï, région en proie à une insurrection jihadiste, mais ces attaques ont augmenté depuis la diffusion de la vidéo.

Jeudi, un chrétien égyptien a été tué et sa maison incendiée dans la ville d’Al-Arich dans le nord de la péninsule du Sinaï, selon des responsables de la sécurité et des urgences qui ont évoqué l’hypothèse d’une attaque jihadiste.

Mercredi, le corps criblé de balles d’un chrétien d’une soixantaine d’années et celui de son fils brûlé vif avaient été retrouvés derrière une école d’Al-Arich.

Depuis que l’armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, le nord du Sinaï est le théâtre d’attentats meurtriers perpétrés par les jihadistes et visant principalement la police et les militaires.

En décembre, l’EI avait revendiqué un attentat suicide contre une église copte orthodoxe du Caire qui avait fait 29 morts.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici