Fermer

Nigeria : l’explosion d’un gazoduc fait au moins 4 morts

Par AFP

Vue du gazoduc de l’Afrique de l’Ouest, qui va du Ghana au Nigeria. © WAPCO

L'explosion d'un gazoduc dans l'Etat de Rivers, au sud du Nigeria, a fait au moins 4 morts, a affirmé samedi le représentant de l'une des communautés concernées.

« Trois des nôtres sont morts », affirme Chris Idika, chef de la communauté d’Evekwu, à proximité de la ville de Rumuji. « Et nous avons retrouvé un cadavre supplémentaire jeudi soir dans les fourrés que nous avons conduit directement à la morgue. »

L’explosion « a eu lieu mercredi à 13h (14h TU), probablement à cause d’une pression trop importante sur le gazoduc », expliquait alors à l’AFP un autre représentant, Ndudirim Amadi.

« L’accident a engendré de nombreux dégâts pour les habitants des environs, les terres et les récoltes ont été détruites dans l’explosion », a-t-il ajouté.

Ce conduit de transmission de gaz est le plus important gazoduc géré par la filiale nigérian d’Agip oil Company et la compagnie nationale Nigeria Liquefied Natural Gas Limited (NLNG), toutefois les riverains dénoncent le manque d’entretien des infrastructures et le fait qu’aucun représentant ne se soit encore rendu sur les lieux de l’accident.

Un cadre de NLNG, Kudo Eresia-Ete, a rétorqué dans un communiqué qu’une « procédure d’urgence a été immédiatement enclenchée », que les autorités responsables avaient été informées » et que « aucune victime n’était à déplorer ».

« Nous avons conseillé aux riverains de ne pas se rendre à proximité des lieux de l’accident pour leur sécurité », a-t-il ajouté, soulignant qu’une enquête était en cours pour déterminer les causes de l’explosion.

Des groupes rebelles ont fait sauter de nombreux oléoducs et gazoducs ces 12 derniers mois, dans le sud du Nigeria, mais ces sabotages ont lieu, dans leur grande majorité, plus à l’ouest, dans les Etats de Delta et de Bayelsa.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici