Fermer

Près de 2 500 migrants secourus en trois jours au large de la Libye

Par Jeune Afrique avec AFP

Ce vendredi 3 février 2017, l'ONG espagnole Proactiva Open Arms secourt des migrants au large des côtes libyennes. © Emilio Morenatti/AP/SIPA

Environ 1 100 migrants ont été secourus jeudi au cours de plusieurs opérations en Méditerranée centrale, portant à près de 2 500 le nombre de personnes récupérées en pleine mer en trois jours, d’après les gardes-côtes italiens.

« Environ 1 100 migrants ont été secourus pour le moment en Méditerranée centrale au cours de neuf opérations distinctes », indique un communiqué des gardes-côtes, précisant qu’ils se trouvaient à bord de huit canots pneumatiques et une petite embarcation.

Les opérations de sauvetage ont réuni plusieurs navires des gardes-côtes italiens, une unité britannique et une autre norvégienne, ainsi que des bateaux commerciaux et d’ONG.

« Une situation plus dramatique que jamais »

Mercredi, quelque 730 migrants provenant essentiellement d’Afrique subsaharienne avaient déjà été secourus en Méditerranée, et 630 la veille. « La situation est plus dramatique que jamais », a ainsi twitté SOS Méditerranée, une ONG qui vient au secours des migrants en pleine mer.

En quelques années, la Libye est devenue le carrefour de l’immigration clandestine vers l’Europe. Les passeurs organisent des départs, généralement depuis l’ouest du pays, à destination de l’Italie située à seulement 300 km.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici