Fermer

Maroc : après la Zambie, la tournée africaine de Mohammed VI se poursuit en Guinée

Par Jeune Afrique avec AFP

Mohammed VI, le roi du Maroc, après sa rencontre avec François Hollande, à Paris, le 9 février 2015. © Christophe Ena/AP/SIPA

Le roi du Maroc Mohammed VI est arrivé jeudi en fin de journée à Conakry pour "une visite de travail et d'amitié" jusqu'à vendredi en Guinée.

Mohammed VI a été accueilli à sa descente d’avion par le chef de l’État guinéen Alpha Condé, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine (UA), que le Maroc a réintégré fin janvier après l’avoir quittée en 1984 pour protester contre l’admission de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), proclamée par le Front Polisario au Sahara occidental.

Une offensive diplomatique tous azimuts

Au menu de la visite de Mohammed VI, qui a signé une pluie d’accords bilatéraux en Zambie quelques jours auparavant : une rencontre bilatérale avec son homologue guinéen et la signature de huit accords de coopération, notamment dans les domaines de l’assainissement, de l’agriculture, de l’industrie et de la pêche, selon le programme officiel.

Mohammed VI doit quitter Conakry vendredi après-midi pour Abidjan, en Côte d’Ivoire. Ces derniers mois, le Maroc mène une offensive diplomatique tous azimuts sur le continent, en multipliant les visites dans plusieurs pays et la signature d’accords et de conventions.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici