Fermer

Âge des chefs d’État : Robert Mugabe, 93 ans, est-il une exception en Afrique ?

Robert Mugabe passe en revue ses troupes le 10 août à Harare. © Tsvangirayi Mukwazhi/AP/SIPA

Le chef de l'État zimbabwéen, Robert Mugabe, fêtait le 21 février ses 93 ans. Un âge canonique qui ne cesse d'alerter, année après année, tant il semble s'accrocher au pouvoir. Mais est-il pour autant une exception en Afrique ? Réponse en deux infographies.

Le cas de Robert Mugabe n’est pas banal. À 93 ans tout juste, le président zimbabwéen a déjà passé plus de 29 ans au pouvoir, sans se lasser. Sa femme, Grace, a même confié à ses partisans, sur le demi-ton de la plaisanterie, que, même si son mari venait à mourir, il pourrait encore remporter la prochaine élection présidentielle ! On frise la caricature, un peu comme quand le même Robert Mugabe célèbre ses anniversaires dans des stades…

Mais le Zimbabwéen est-il un cas si exceptionnel ? D’abord, il n’est pas le seul à avoir dépassé le cap des 90 printemps. Un certain Béji Caïd Essebsi le talonne de près, sans pour autant avoir passé autant d’années au pouvoir (loin s’en faut).

Ensuite, il faut bien noter que Robert Mugabe, certes doyen des chefs d’État du continent, n’est pas le plus expérimenté. La palme revient dans ce domaine à Teodoro Obiang Nguema, qui précède de peu Jose Eduardo Dos Santos. Mais le second ayant annoncé sa retraite, l’Équato-Guinéen pourrait bientôt faire cavalier seul…

Voici, en deux infographies, une petite piqûre de rappel concernant l’âge des chefs d’État africains, non pas de 7 à 77 ans, mais de 45 à 93 ans.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro