Fermer

Cameroun : le rappeur Jovi sort « 16 Wives », son troisième album

Couverture de l'album « 16 Wives » de Jovi. © New Bell Music

Le rappeur camerounais Jovi sort cette semaine son troisième album « 16 Wives », près de deux ans après « Mboko God », qui avait marqué le rap africain.

On l’attendait avec impatience. Le rappeur camerounais Jovi a (enfin) sorti son troisième opus, après deux ans de collaboration avec d’autres artistes, comme Reniss et Pascal. Produit par ses soins, sous le pseudonyme « Le Monstre », cet album comporte douze nouvelles chansons, en plus des quatre déjà dévoilées au public. Seize titres donc, dans lesquels on retrouve les ingrédients qui ont fait le succès de Jovi au Cameroun.

Sur des beats lourds, provocants, agrémentés de voix travaillées à l’électronique, Jovi pose des textes centrés sur la vie quotidienne, en pidgin, français ou anglais, comme dans les titres Ou même et Mongshung et à l’image de ses précédentes productions.

 

 

Entre des rythmes percussifs africains et un beatmaking typique du hip-hop, le jeune Camerounais, met une nouvelle fois à profit ses compétences d’ingénieur du son, acquises, notamment, en Inde en 2008, pour livrer un album de haute qualité technique.

 

 

16 Wives est pour le moment disponible exclusivement sur la plateforme de téléchargement Bandcamp.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro