Algérie : cinq islamistes présumés neutralisés par l’armée au sud-est d’Alger

Par Jeune Afrique avec AFP

L'armée algérienne en prospection à Tizi Ouzou. © AP/SIPA

Le ministère de la Défense algérien a annoncé ce mercredi la mort de cinq islamistes présumés lors d'une opération de l'armée dans la région de Bouira. Des armes auraient été saisies à cette occasion.

Selon un communiqué du ministère de la Défense, un détachement de l’armée a abattu cinq « terroristes », lors d’une « opération de ratissage suivie d’un accrochage » dans la région de Bouira, à 125 km au sud-est d’Alger.

Cinq kalachnikovs et des munitions auraient été saisis, a précisé la même source mercredi 15 février.

Depuis le début de l’année, au moins 12 présumés islamistes armés auraient été tués dans la zone, selon un décompte de l’AFP établi à partir de bilans officiels. En 2016, les services de sécurité ont tué 125 « terroristes » et arrêté 225 autres, selon des chiffres officiels.