Libye : au moins quatre morts dans les combats entre les islamistes et les hommes de Khalifa Haftar

Par Jeune Afrique

Des combattants des milices islamistes de Fajr Libya, le 29 septembre 2014 à l'Ouest de Tripoli. © AFP

Selon des sources militaires libyennes, des combats ont opposé, dimanche, des milices islamistes aux partisans du général Khalifa Haftar, à Tripoli. Le premier bilan fait état d'au moins quatre personnes tuées.

L’est de la capitale libyenne a été le théâtre d’un nouveau regain de violence,dimanche 16 novembre. Selon plusieurs sources militaires, des affrontements ont éclaté autour de l’aéroport de Mitiga entre des milices islamistes de Fajr Libya (Aube de la Libye) et des soldats fidèles au général à la retraite Khalifa Haftar, faisant au moins quatre morts et dix blessés.

Un responsable de l’autorité aéroportuaire libyenne a indiqué que l’aéroport de Mitiga avait été fermé quelques heures en raison de ces combats. Le trafic a ensuite repris en soirée.

L’aéroport militaire de Mitiga est situé dans l’est de la capitale et a été ouvert au trafic civil après la fermeture de l’aéroport international de Tripoli, gravement endommagé par les combats entre milices rivales durant l’été.

>> Lire aussi : Les voisins s’invitent dans la crise libyenne, au grand dam des Occidentaux

(Avec AFP)

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici