Gambie : le président Adama Barrow toujours à Dakar

Par Jeune Afrique avec AFP

Le nouveau président gambien Adama Barrow à Dakar au Sénégal, le 21 janvier 2017. © AP/SIPA

En attendant que sa sécurité puisse être totalement assurée à Banjul, Adama Barrow reste à Dakar, où il a été investi la semaine dernière. Depuis la capitale sénégalaise, il vient de nommer sa vice-présidente et a commencé les consultations en vue de constituer sa nouvelle équipe gouvernementale.

La date du retour du nouveau chef de l’État gambien, Adama Barrow − accueilli depuis mi-janvier au Sénégal à la demande de la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et investi la semaine dernière à Dakar −, n’était toujours pas connue, lundi 23 janvier.

Et ce malgré, le départ de Yahya Jammeh samedi soir pour la Guinée équatoriale et le déploiement de troupes sénégalaises de la Mission de la Cedeao en Gambie (Micega) à Banjul, la capitale.

Selon son conseiller et porte-parole, Mai Fatty, les conditions de sécurité sont encore insuffisantes pour son retour. « Nous attendons une déclaration publique des chefs des services de sécurité sur leur engagement de loyauté envers la République et la Constitution, ainsi que de leur allégeance au chef de l’État », a-t-il indiqué dimanche soir à l’AFP depuis Dakar.

Les soldats sénégalais restent en Gambie

D’après lui, le nouveau chef de l’État gambien a par ailleurs souhaité que les soldats sénégalais « restent en Gambie jusqu’à ce que la situation générale sur le plan de la sécurité y ait été globalement rétablie ».

Ces forces poursuivront leur action jusqu’à ce que « les conditions de l’exercice effectif du pouvoir » de Adama Barrow « soient réunies », a de son côté assuré le commandant de l’opération, le général sénégalais François Ndiaye.

Ce dernier s’est rendu lundi 23 janvier à Banjul pour « rassurer les populations, s’entretenir avec la hiérarchie des forces de défense et de sécurité gambiennes en vue de faciliter le retour au plus tôt » du président Barrow, selon un communiqué de la Micega (composante sénégalaise de la force ouest-africaine).

Fatoumata Jallow Tambajang nommée vice-présidente

Le chef de l’État, qui a commencé les consultations pour former sa nouvelle équipe, a nommé Fatoumata Jallow Tambajang, une responsable de sa coalition, vice-présidente. Ce n’est pas la première fois qu’une femme occupe se poste en Gambie puisqu’elle succède à une autre femme, Isatou Njie Saidy, vice-présidente depuis 1997.

Militante des droits des femmes, Fatoumata Jallow Tambajang a notamment travaillé pour l’ONU et a été ministre de la Santé durant la présidence de Yahya Jammeh. Elle avait récemment suscité une vive controverse en promettant dans une déclaration à un journal des poursuites contre Yahya Jammeh, dont le régime est accusé de violations des droits de l’Homme par de nombreuses ONG internationales, alors que sa coalition affirme privilégier la création d’une commission Vérité et Réconciliation.

« Des consultations sont en cours pour faire en sorte que certains technocrates fassent partie du gouvernement », a indiqué à l’AFP ce lundi Halifa Sallah, son porte-parole, assurant que l’équilibre hommes-femmes serait pris en considération. En revanche, aucun calendrier n’est encore disponible concernant les prochaines nominations.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici