E-commerce : l’ivoirien Yaatoo se renforce dans la livraison à domicile

Par - à Abidjan

Le plateau, quartier des affaires d'Abidjan, en Côte d'Ivoire, le 27 avril 2015. © Guillaume Binet / MYOP / Commande JA

Le site d'e-commerce ivoirien Yaatoo a signé un accord avec la Poste pour que la livraison des commandes effectuées sur sa plateforme puissent être livrées à domicile.

Il s’agit d’un contrat de service de distribution à domicile, conclu entre la Poste et Yaatoo, la plateforme développée par la Société ivoirienne de promotion de supermarché (Prosuma), l’un des leaders historiques de la grande distribution en Côte d’Ivoire (152 magasins sous 20 enseignes).

Depuis le lancement en juillet de la plateforme de vente en ligne, les clients devaient récupérer leurs achats dans les supermarchés de la capitale économique Abidjan, notamment au Casino Cap Sup de Cocody Riviera et l’Hyper Casino de Marcory.

La géolocalisation au service de la livraison

Ce ne sera plus le cas prochainement. Pour pallier un faible système d’adressage − 150 000 boîtes postales pour 24 millions de personnes −, la Poste ivoirienne avait annoncé mi-décembre son intention de muscler son offre de géolocalisation. Pour ce faire, elle a intégré la technologie de what3words, une start-up co-fondée par Chris Sheldrick, un entrepreneur britannique, et le mathématicien Jack Waley-Cohen.

Le résultat de leur association s’est matérialisé du côté ivoirien par la mise en service de l’application Dor2Dor. Dont pourront bénéficier désormais les clients de Yaatoo, après que la plateforme a conclu un accord avec la Poste cette semaine. 5 000 références disponibles sur Yaatoo pourront être livrées par la Poste, via une équipe de coursiers affectés à ce service, directement chez les clients qui utiliseront l’application pour se géolocaliser.

En novembre dernier, Yaatoo s’était allié la banque Ecobank Côte d’Ivoire pour enrichir sa gamme de solutions de paiement en ligne avec l’intégration de Visa et MasterCard.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici