CAN : le Ghana se sort du piège ougandais

Par Jeune Afrique avec AFP

Andre Ayew a permis au Ghana de l'emporter 1-0 pour son premier match dans cette CAN 2017. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Contrairement aux autres favoris de cette CAN, le vice-champion d'Afrique ghanéen a remporté mardi son premier match de la compétition face à l'Ouganda (1-0) sur un penalty d'Andre Ayew.

Une erreur défensive. C’est tout ce dont a eu besoin le Ghana mardi après-midi pour l’emporter dans son premier match de la CAN contre l’Ouganda à Port-Gentil. Dans un match où les Black Stars ont globalement dominé, c’est en effet sur un contrôle manqué du défenseur ougandais Isinde bien exploité par Gyan que le match a basculé. Accroché dans la surface, l’attaquant obtient un penalty, transformé sans trembler par Andre Ayew (30e).

Christian Atsu très en jambes

Un but qui a permis aux Ghanéens de concrétiser leur emprise sur le match, symbolisée par la belle prestation de Christian Atsu sur le flanc droit de l’attaque. Mais les Ougandais n’étaient pas là pour faire de la figuration. Miya, en trouvant le poteau, et Isinde, sur une tête ratée, l’ont rappelé par deux fois aux hommes d’Avram Grant. De quoi rassurer les Cranes sur leur niveau, eux qui renouent avec la CAN après 39 ans d’absence.

Côté ghanéen, la partie a été également ponctuée par la sortie sur blessure de Baba Rahman peu avant la pause. Un coup dur vite oublié puisque les Ghanéens prennent les commandes du groupe D en attendant la rencontre entre le revenant égyptien et le Mali mardi soir à 19 heures (20 heures, heure française).

Soulagement, donc, pour les quadruples vainqueurs de l’épreuve qui, contrairement aux autres favoris de cette CAN (Algérie, Côte d’Ivoire), remportent leur premier match.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici