Maroc : une manifestation en hommage à Mouhcine Fikri dispersée par la police à al-Hoceïma

Par Jeune Afrique avec AFP

Dans les rues d'Al Hoceïma, des milliers de personnes ont protesté contre la mort tragique de Mouhcine Fikri, le 30 octobre 2016. © Abdeljalil Bounhar/AP/SIPA

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un sit-in d'activistes à la mémoire de Mouhcine Fikri, mort broyé dans une benne à ordures fin octobre, a été dispersé par les forces de l'ordre marocaines à al-Hoceïma, dans le nord du pays.

Après avoir demandé par mégaphone l’évacuation de la place centrale de la ville, où les autorités préparaient un salon commercial, des policiers ont chassé les dizaines de personnes réunies sur les lieux mercredi 04 janvier.

Les images diffusées sur les réseaux sociaux montrent quelques manifestants à terre, apparemment contusionnés, et d’autres arrêtés par les forces de l’ordre. Selon une source associative locale de l’AFP, ils auraient été relâchés peu après.

Colère après le décès de Fikri

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici