Fermer

RD Congo : Joseph Kabila reconduit la médiation des évêques

Par Jeune Afrique avec AFP

Deux évêques catholiques congolais, à Kinshasa, le 21 décembre 2016. © John Bompengo/AP/SIPA

Les évêques congolais ont été reçus ce mercredi par Joseph Kabila, qui a reconduit leur mission de médiation, en vue de la mise en œuvre de l'accord politique conclu le 31 décembre.

« Les choses sont claires après l’échange entre les évêques et le président de la République, qui leur a demandé de tout faire pour mettre en application l’accord », a déclaré à l’AFP une source ecclésiastique, mercredi 4 janvier.

Un proche collaborateur du chef de l’État a confirmé à l’agence de presse que les évêques avaient été reçus en audience par le président Kabila », refusant toutefois de dévoiler le contenu des entretiens.

Reprise des négociations sous conditions

Les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) ont présenté mercredi soir, « en primeur », au président Kabila l’accord de sortie de crise signé le 31 décembre à Kinshasa.

La veille, la majorité présidentielle avait conditionné sa participation aux négociations sur l’application de l’accord conclu avec l’opposition congolaise à la reconduction par le président Kabila de la médiation des évêques, dont le mandat devait être reconfirmé par le chef de l’État.

L’accord prévoit notamment que Joseph Kabila, dont le second mandat expirait le 19 décembre dernier, reste à la tête du pays jusqu’à ce que son successeur soit élu. En contrepartie, l’actuel chef de l’État s’engage à ne pas briguer de troisième mandat ni à modifier la Constitution, y compris par la voie du référendum.

Le texte de l’accord prévoit également la mise en place d’un gouvernement d’union nationale et d’un comité national de suivi de l’accord, chargé de surveiller sa bonne application.