Valentina da Luz Guebuza, fille de l’ancien président du Mozambique, tuée par balles à Maputo

Par Jeune Afrique

Centre-ville de Maputo, le 9 octobre 2015. Photo d'illustration. © Christopher Torchia/AP/SIPA

Valentina da Luz Guebuza, puissante femme d'affaires et fille de l'ancien président du Mozambique, a été tuée par balles à Maputo mercredi 14 décembre, ont annoncé les médias locaux. Son mari, Zófimo Muiuane, a été placé en garde à vue.

Lors d’une conférence de presse jeudi 15 décembre, la police a évoqué des faits de violence conjugale. « La première indication que nous avons en notre possession est qu’il s’agit d’un authentique cas de violence domestique », a déclaré Inácio Dina, porte-parole de la police à Rádio Moçambique, cité par RFI.

Richissime femme d’affaires 

Valentina da Luz Guebuza, 36 ans, était une richissime femme d’affaires. Fille de l’ancien président mozambicain Armando Guebuza, à la tête du pays entre 2005 et 2015, elle était devenue à 32 ans gestionnaire de l’empire économique familial, Focus 21. Surnommée la « princesse millionnaire », elle avait été désignée en 2013 comme la septième jeune femme la plus puissante d’Afrique par le magazine Forbes.

En 2012, la fille de l’ancien président avait également obtenu un siège au sein du comité central du Frelimo, le parti au pouvoir.

Féminicides et violences contre les femmes 

À l’été 2014, Valentina da Luz Guebuza avait épousé Zófimo Muiuane, chef de la division marketing de l’entreprise de télécommunication Mcel, lors d’une fastueuse cérémonie.

Si la piste de la violence conjugale n’est pas encore confirmée, l’assassinat de Valentina Guebuza met tout de même en lumière les nombreux cas de violences à l’encontre des femmes au Mozambique. En mai 2014, Amnesty International dénonçait déjà le cadre juridique mozambicain favorisant l’impunité des auteurs de crimes sexuels dans le pays.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici