Fermer

Législatives ivoiriennes : le FPI de Pascal Affi N’Guessan vise au moins 30 sièges au Parlement

Par - à Abidjan

Le président du FPI, Pascal Affi Nguessan, en campagnes à Bongouanou sous-préfecture, le 10 décembre. © DR / FPI

Le président du parti créé par Laurent Gbagbo a lancé sa campagne pour les législatives dans son fief de Brou Akpaoussou samedi 10 décembre. Il espère que sa formation remportera entre 30 et 50 sièges au Parlement.

L’aile plus conciliante et modérée du Front populaire ivoirien (FPI) menée par Pascal Affi N’Guessan est entrée en campagne pour les élections législatives du 18 décembre. Celui-ci, à l’instar des 187 candidats de son parti qui partent à l’assaut du Parlement, a commencé à sillonner le pays pour convaincre les populations. À commencer par celles de son fief électoral de Bongouanou, où Pascal Affi N’Guessan joue sa survie politique.

C’est dans la localité de Brou Akpaoussou, à quelque 17 kilomètres de Daoukro, dans sa région de naissance, que le président du parti créé par Laurent Gbagbo a débuté sa campagne, le 10 décembre, devant quelques milliers de militants et sympathisants. Dans ce village, Affi N’Guessan a choisi de s’exprimer en agni, sa langue maternelle, pour mieux faire passer son message.

Tremplin présidentiel

« Gbagbo a été député avant d’être président, François Mitterrand a été député avant d’être président, Sarkozy a été député et a été président. Votez pour moi pour que je sois votre député et après votre président en 2020 », a-t-il notamment déclaré.

L’objectif du FPI en participant aux élections législatives est d’obtenir 30 voire 50 députés au Parlement pour constituer un contre-pouvoir au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir).

De son côté, le chef de l’État, Alassane Ouattara, a d’ores et déjà affiché que sa coalition voulait une forte majorité lors d’un scrutin qui mobilisera environ 30 000 agents des forces de l’ordre et de sécurité, lesquelles devront permettre d’assurer les conditions d’élections libres, transparentes et équitables.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro