Sport

Football : le surprenant contrat de Larry Kayode, qui prévoit une baisse de son salaire de 30 % au cas où il serait… ivre

Larry Kayode, dans les vestiaires de son club de Vienne, en décembre 2015. © Compte Twitter de Larry Kayode

Dans le cadre de l'enquête Football Leaks, Mediapart a révélé certaines clauses du contrat de l'attaquant nigérian de l'Austria de Vienne, Larry Kayode. Certaines sont extrêmement précises...

En Autriche, au club de l’Austria Vienne, on ne rigole pas avec la représentation du club et sa respectabilité. Le contrat de son attaquant nigérian, Larry Kayode, révélé dans l’affaire Football Leaks par Mediapart notamment, contient ainsi des clauses extrêmement rigoureuses, dont certaines peuvent coûter extrêmement cher à l’intéressé. Le joueur peut ainsi perdre 30% de son salaire s’il apparaît ivre en public ou à l’entraînement. La « cuite privée » semble, elle, gratuite.

Une vie réglée

Le club régit la vie de Larry Kayode – qui a tout de même inscrit 25 buts la saison dernière – dans un certain nombre de circonstances. « Les joueurs ont le droit de sortir les soirs de match et le jour suivant, sans limitation. Quand le match a lieu en semaine, on ne peut rentrer le soir du match après 3 heures du matin. […] Fumer est interdit mais seulement lors d’événements publics communs à l’équipe, et dans le bus », détaille-t-il.

Il rentre même encore davantage dans le détail en précisant les facturations. Quitter le banc des remplaçants sans autorisation avant la fin d’un match coûtera à Kayode 1 000 euros. Autres amendes : 100 euros l’utilisation d’un téléphone, 500 euros le carton jaune pour mauvais comportement, 100% pour des chaussures portées dans la salle de soins, etc. La vie de footballeur est décidément loin d’être facile.

Fermer

Je me connecte