Côte d’Ivoire : la fondation Drogba lavée de tout soupçon de fraude ou de corruption

Didier Drogba, le 3 mars 2016 à Montréal. © Ryan Remiorz/AP/SIPA

La Commission des œuvres de charité du Royaume-Uni a blanchi jeudi la fondation Didier Drogba des soupçons dont elle faisait l’objet depuis avril 2016. Le "Daily Mail" l’avait alors accusé d’avoir arnaqué ses donateurs et de n’avoir jamais dépensé les fonds récoltés pour des causes humanitaires.

Dans un rapport publié jeudi 1er décembre, la Commission des œuvres de charité a indiqué qu’elle n’avait trouvé « aucune preuve de fraude ou de corruption » en examinant la fondation Didier Drogba, enregistrée au Royaume-Uni. Selon la commission, les fonds perçus par l’organisation pour la construction d’un hôpital en Côte d’Ivoire n’ont pas été indûment utilisés, comme le laissait entendre une enquête du Daily Mail en avril dernier.

« Nous avons confirmé que les fonds n’ont pas été mal dépensés », indique le rapport.  L’argent qui devait être transféré à la fondation Didier Drogba pour la construction de l’hôpital ne l’a pas été pour des raisons d’instabilité politique en Côte d’Ivoire. La commission estime toutefois que la fondation ne l’a pas suffisamment expliqué aux donateurs et que l’argent aurait dû être investi plutôt que déposé sur un compte bancaire.

Drogba « satisfait »

La fondation Didier Drogba avait été accusée en avril dernier d’avoir arnaqué ses donateurs, dans une enquête du quotidien Daily Mail. « Des stars et des hommes d’affaire ont donné plus de 1,7 million de livres sterling [2,13 millions d’euros, NDLR] à la fondation de l’ancien joueur de Chelsea. Pourtant, étrangement, les comptes montrent que 14 115 livres [17 500 euros] seulement ont été dépensées dans des causes humanitaires », dénonçait le journal.

« La fondation avait annoncé que les fonds récoltés permettraient de construire au moins cinq cliniques en Côte d’Ivoire mais une seule a été construite et celle-ci est toujours vide, sans personnel et sans équipement », prétendait encore le quotidien, qui ajoutait que plus de 550 000 euros avaient en revanche été dépensés par la fondation dans l’organisation de soirées de levée de fonds.

« Je suis satisfait que [le rapport de la commission] soutienne la version que nous avons exposée depuis le début, à savoir que les accusations du Daily Mail en avril sont totalement fausses», a indiqué Didier Drogba dans un communiqué, jeudi 1er décembre.

Le rapport de la Commission des œuvres de charité du Royaume-Uni sur la fondation Didier Drogba

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici