Fermer

Le Maroc et Madagascar s’allient pour l’aménagement du canal des Pangalanes

Le canal des Pangalanes à Madagascrar s'étale sur 650 km. © Vitasary/Flickr

Un comité conjoint chargé de la réalisation du plus grand projet d'aménagement de la Grande-île s'est réuni pour la première fois jeudi à Paris. Il a six mois pour monter le projet et le présenter aux bailleurs de fonds.

Ce jeudi 1er décembre, le projet de valorisation du canal des Pangalanes, qui a fait l’objet d’un mémorandum d’entente entre le Maroc et Madagascar le 21 novembre, a franchi ses premiers pas. Son comité de pilotage, composé du ministre des Transports et de la météorologie malgache, Ramanantsoa Ramarcel Benjamina, et du président du directoire de la société publique Marchika Med, Saïd Zarrou, a tenu sa première réunion en marge de la conférence des bailleurs de fonds pour soutenir l’investissement à Madagascar qui se tient à Paris les 1er et 2 décembre. « Ça sera le plus grand projet d’aménagement dans notre pays », se félicite le ministre malgache.

Période d’incubation

La réunion du comité de pilotage fait suite à un accord de principe conclu entre le roi du Maroc et le président malgache, Hery Rajaonarimampianina. On en est donc encore au tout début de ce projet. Le comité de pilotage est chargé de son incubation sur une durée de 6 mois, nécessaire pour effectuer les études de faisabilité ainsi que le montage technique et financier.

« Aucune estimation du coût d’investissement ne peut être donnée pour le moment, mais le canal des Pangalanes sera certainement notre plus grand projet en Afrique », déclare Saïd Zarrou. Il dépassera en investissement et en superficie celui de la baie de Cocody en Côte d’Ivoire, réalisé par Marchika Med, pour un investissement de 137 milliards de F CFA (208,8 millions d’euros). 

À Paris, le comité a entamé ses premières discussions avec les bailleurs de fonds mobilisés pour Madagascar. « Ils étaient déjà au courant du projet et se sont montrés enthousiastes. Mais nous n’allons officiellement les solliciter que lorsque le projet sera bien ficelé », précise Saïd Zarrou. Il ajoute que les premiers coups de pioche sont attendus pour 2018. 

Aménagement intégré

Situé sur la côté Est de la Grande-île, le canal des Pangalanes est une succession de lacs et de rivières au paysage époustouflant et abritant 6 millions d’habitants. Il est considéré comme l’un des plus grands canaux au monde, quatre fois la longueur du canal de Suez et huit fois celui de Panama. Mais il est confronté à la dégradation de son écosystème. En collaboration avec le gouvernement malgache, Marchika Med est chargée de mettre en place une vision territoriale intégrée qui va prendre en considération les atouts touristiques, écologiques, économiques et humains du site.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici