Fermer

Football : l’Espagnol Camacho est le nouveau sélectionneur des Panthères du Gabon

José Antonio Camacho, en 2012 à Recife, au Brésil. © Felipe Dana/AP/SIPA

Patrice Carteron était bien placé pour entraîner le Gabon, mais c’est finalement l’Espagnol José Antonio Camacho qui a été nommé ce mercredi.

José Antonio Camacho a été nommé sélectionneur du Gabon pour une durée de deux ans, contrat éventuellement renouvelable pour deux ans en cas de bons résultats, a appris Jeune Afrique.

L’Espagnol de 61 ans aura pour mission de conduire les Panthères du Gabon lors de la CAN que le pays s’apprête à accueillir (14 janvier-5 février), puis à l’occasion des qualifications pour la Coupe du Monde 2018, où les partenaires de Pierre-Emerick Aubameyang, qui comptent deux points après deux journées, n’ont pas abandonné l’idée d’aller en Russie dans moins de deux ans.

Camacho, qui annoncera très vite la composition de son staff technique, percevra un salaire de 800 000 euros pour un an, un somme qu’il devra partager avec ses assistants.

Mardi 29 novembre, il a rencontré Nicole Assélé, ministre des Sports, avant de passer une partie de la journée de mercredi avec les membres de la Direction technique nationale.

Première expérience en Afrique

L’ancien défenseur du Real Madrid et de l’Espagne (61 ans), passé sur les bancs de plusieurs clubs (FC Séville, Real Madrid, Benfica) et de sélections (Espagne, Chine) succède au portugais Jorge Costa, licencié au début du mois de novembre.

Camacho, dont ce sera la première expérience en Afrique et qui ne parle pas français, n’a plus exercé depuis juin 2013.

Il avait à l’époque était remercié par la fédération chinoise après une déroute face à la Thaïlande (1-5) en match amical.

Il est arrivé à Libreville dimanche soir, en compagnie de Pierre-Alain Mounguengui, le président de la Fédération Gabonaise de Football.

Celui-ci, qui avait contacté Hubert Velud, l’entraîneur du TP Mazembe (RD Congo) mardi dernier, venait de rencontrer Patrice Carteron. L’ex-coach du Mali, du TP Mazembe et de Wadi Degla Sporting Club (Egypte), qui avait proposé, pour la CAN, d’être accompagné par l’x international français Florent Malouda.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici