Fermer

Palestine : Mahmoud Abbas réélu à la tête du Fatah

Par Jeune Afrique avec AFP

Mahmoud Abbas aux obsèques de Shimon Peres, le 30 septembre 2016 à Jérusalem. © Stephen Crowley/AP/SIPA

À 81 ans, le président de l'Autorité palestinienne et de l'Organisation de libération de la Palestine a été reconduit mardi à la tête du Fatah, le parti de Yasser Arafat et principale formation politique palestinienne. Deux tiers des Palestiniens souhaitent pourtant son départ.

Mahmoud Abbas a encore de belles années de politique devant lui. Le vote « par consensus » s’est tenu à l’occasion du Congrès du parti, le premier du genre depuis 2009.

En disgrâce en Palestine

Ce Congrès, estiment les analystes, vise à réorganiser ses rangs autour de Mahmoud Abbas, dont la popularité est contestée par la rue et au sein même de son parti. Selon un récent sondage, deux tiers des Palestiniens veulent sa démission.

Son mandat à la tête de l’Autorité palestinienne, entamé en janvier 2005, a expiré en 2009 mais court toujours faute d’élections. Ce blocage est dû aux profondes divisions entre le Fatah, qui contrôle la Cisjordanie, et le Hamas islamiste, qui gouverne la bande de Gaza.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici