Fermer

Maroc : la chaîne de télévision publique 2M réitère ses excuses après la diffusion d’un tuto maquillage pour femmes battues

Choquante, la séquence montrait une femme tentant de camoufler les traces de violence sur le visage d'une autre. © Capture d'écran YouTube

Après un premier communiqué diffusé le week-end dernier, la chaîne 2M a renouvelé, ce lundi, ses excuses pour la diffusion d'une séquence make-up censée apprendre aux femmes à camoufler les traces de violences sur leur visage.

Dans une vidéo postée sur sa page Facebook, ce lundi 28 novembre, la deuxième chaîne du pays s’est à nouveau répandue en excuses à la suite de la diffusion inappropriée, mercredi 23 novembre, d’un tutoriel de maquillage pour femmes battues qui avait choqué de nombreux Marocains et suscité de vives critiques sur les réseaux sociaux.

« Nous avons toujours mis la femme au centre de nos débats et avons pris à cœur la défense de ses droits. Nous nous excusons de la diffusion de notre rubrique maquillage, résultat d’une erreur de jugement de notre part et sollicitons votre indulgence et votre compréhension », a déclaré la présentatrice de l’émission.

Tentant de contenir la colère suscitée par sa vidéo, la chaîne de télévision avait publié un premier communiqué d’excuses, vendredi 25 novembre, estimant que cette rubrique make-up était totalement inappropriée et en contradiction totale avec sa ligne éditoriale. Elle s’est engagée à prendre « les mesures nécessaires » vis-à-vis des personnes responsables.

L’astuce pour camoufler un œil au beurre noir

Mais le mal était déjà fait. À l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre la violence à l’égard des femmes, l’émission « Sabahiyat » (les matinales) a voulu montrer aux femmes le type de maquillage à utiliser pour cacher les traces d’ecchymoses.

« La violence à l’égard des femmes est un sujet tabou mais malheureusement, c’est la réalité ! », lance la maquilleuse avant de se tourner vers une femme au visage faussement tuméfié pour exécuter son tuto maquillage. Elle montre alors à ses téléspectatrices les couleurs à privilégier pour camoufler un œil au beurre noir: « Mettez un peu de vert pour diminuer les rougeurs, ensuite un correcteur orange et enfin un fond de teint et n’appuyez pas trop sur le pinceau pour ne pas vous faire mal ! ». Et de terminer sa prestation par un conseil : « Chères Mesdames, nous espérons que notre make-up vous a été utile pour que vous puissiez, malgré tout, continuer à vivre et à travailler ».

Ton mari t’a défoncé la gueule, pas grave ! Il y a le maquillage…

Signalée par les internautes vendredi, la vidéo – elle a été retirée par la chaîne le même jour – a suscité une profonde indignation. « Chère Madame, ton mari t’a défoncé la gueule? Pas grave. L’émission ‘Sabahyate’ de 2M a la solution ! », ricane une twitteuse. « Ce qu’a fait 2M est un exemple typique du fonctionnement de notre société : Quand on n’arrive pas à résoudre un problème, on le maquille ! », renchérit un autre. « Honte aux médias qui abrutissent le peuple et le tirent vers le bas », s’indigne une jeune femme sur Facebook.

Malgré les excuses de la chaîne, l’incident a montré que la violence à l’égard des femmes est tout de même admise et banalisée dans certains esprits. Le combat est loin d’être gagné.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici