Fermer

Orange inaugure deux centres d’opérations à Abidjan et Dakar, construits pour 70 millions d’euros

Par - à Abidjan

Orange est présent dans une vingtaine de pays dans la zone Afrique et Moyen-Orient. © Claude Paris/AP/SIPA

Les deux sites emploient 200 ingénieurs et techniciens et permettront de superviser les réseaux dans neuf pays africains.

Le groupe français Orange a inauguré le 24 novembre deux centres de gestion des services clients basés à Abidjan et à Dakar. Un investissement de 70 millions d’euros – à raison de 35 millions d’euros par site – a été nécessaire pour la réalisation des ces infrastructures. Bruno Mettling, directeur général adjoint d’Orange en charge de la zone Afrique et Moyen-Orient a effectué le déplacement à Abidjan, la capitale économique ivoirienne ayant servi de lieu de lancement.

« Le GNOC [pour Global Network Opération Center] permettra de superviser à terme le réseau 2G, 3G et 4G de 53 millions de clients dans neuf pays africains où nous possédons des filiales. Nous voulons offrir à nos clients une nouvelle expérience dans l’usage d’applications. Cette supervision se fera 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 », a expliqué Bruno Mettling. Le chinois Huawei a été choisi pour cinq ans par le groupe français comme partenaire pour gérer ce projet au terme d’une mise en compétition à laquelle Nokia, Alcatel Lucent et Ericsson auraient participé.

53 millions de clients

Initialement, les centres d’opération ne gèrent que six pays mais devraient s’occuper de trois autres dès 2017. Environ 200 ingénieurs et techniciens font fonctionner les nouvelles entités.

L’implantation du GNOC à Abidjan et à Dakar n’est pas fortuit, car ces deux pays constituent les premiers marchés d’Orange en Afrique subsaharienne. Le chinois Jason Jia a été nommé directeur général de l’ensemble du GNOC. Il totalise plus de seize années d’expérience chez Huawei sur le continent, notamment au Nigeria où il a piloté la transformation d’Etisalat. Jason Jia fera équipe avec un autre compatriote Justin Zhang, nommé directeur du site de Dakar. Ce vétéran des télécommunications est lui-aussi un pur produit de Huawei pour lequel il a déployé des projets de solution de services aux entreprises en Inde, Lybie, Soudan, Tanzanie, Sri Lanka et Indonésie.

A ce duo chinois a été adjoint le malien Moctar N’Diaye – ex responsable de la gestion des opérations réseau, manager de la maintenance et de projet chez Orange Mali – au poste de directeur général adjoint du site de Dakar.

A Abidjan, c’est Fousseni Traoré qui dirige le site. Ce spécialiste de réseau 2G, 3G, LTE a été recruté chez Alcatel où il a occupé des postes de responsabilité pour le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Nigéria et l’Arménie. Son bras droit sera le camerounais Cyril Mvondo venu tout droit d’Orange Cameroun où il a passé douze ans.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici