Fermer

Orange Côte d’Ivoire lève 190 milliards de F CFA pour se refinancer

Par Jeune Afrique

En Côte d'Ivoire, Orange a réalisé un chiffre d’affaires de 599 milliards de F CFA en 2015. © www.orange.ci

La filiale ivoirienne du groupe français Orange vient de lever sur le marché bancaire local et international via un syndicat de banques 190 milliards de F CFA (290 millions d'euros) pour refinancer ses opérations en Afrique de l’ouest. La signature de la convention s’est déroulée dans la soirée du 21 novembre à Abidjan.

Après son le rachat de 50 % d’Airtel au Burkina Faso, de 100 % de Cellcom au Liberia, et sa prise de participation dans Afrimarket, Orange avait besoin de se refinancer. « Cette transaction est très importante pour nous », confie Mamadou Bamba, le directeur général d’Orange Cote d’Ivoire.

La Société générale de banques en Côte d’Ivoire (SGBCI) dirigée par Hubert de Saint Jean a été retenue comme chef de file des arrangeurs aux termes d’un appel d’offres. Les négociations avec la SGBCI avaient été entamées dès le mois de février 2016. Le cabinet d’avocats ivoirien Jean-François Chauveau et la branche parisienne du cabinet américain White & Case LLP (composée de Paule Biensan, associée et Marianna Sédéfian, counsel.) ont été les conseils de l’opération.

Syndicat bancaire

Les fonds levés ont été repartis en deux tranches, la première d’une maturité de quatre ans libellée en euros pour un montant de 118 millions d’euros, et la seconde tranche en F CFA sur sept ans pour 113 milliards de F CFA. Le syndicat bancaire était composé de la SGBCI, du pôle français de Société générale, de Chaabi International Bank (CIB), la banque offshore du marocain BCP basée à Tanger, la Société ivoirienne de banques (SIB), de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie de Côte d’Ivoire (BICICI), de BNP Paribas-Fortis, de Standard Chartered Bank et de la Banque Atlantique de Cote d’Ivoire (BACI).

Mamadou Bamba, le directeur général d’Orange Côte d’Ivoire, entretient de solides réseaux au sein du pouvoir ivoirien et du monde des affaires.

Orange est leader sur le marché ivoirien avec 11 millions d’abonnés et 599 milliards de F CFA de revenus en 2015 (abonnements mobile et fixe cumulés), avec une part de marché de 53 %.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici