Fermer

Art contemporain : quelques belles ventes africaines pour la maison Piasa

Oeuvre de Ghada Amer © Maison Piasa

L'Égyptienne Ghada Amer, l'Ivoirien Aboudia, les Béninois Dominique Zinkpé et Romuald Hazoumé, le Marocain Mahi Binebine et l'Algérien Mahjoub Ben Bella... Autant d'artistes remarqués lors de la vente aux enchères d'art africain contemporain organisée le 17 novembre par la maison française.

Avec une troisième vente aux enchères consacrée à l’Art contemporain africain, Origines et trajectoires II, la maison Piasa persiste et signe sur un marché émergent dont la croissance reste encore modeste. Sur les 86 lots proposés cette fois, 50 ont été vendus pour un total de 380 000 euros. Le record de la vente revient à l’Égyptienne Ghada Amer avec une oeuvre (Sans titre) de 1994 achetée à plus de 85 000 euros. L’artiste est connue pour ses toiles où elle tisse avec des fils de couleurs, au sens propre du terme, des scènes amoureuses délicates.

Masques-bidons

Le plasticien béninois, dont plusieurs masques-bidons emblématiques issus de la collection de David Bowie ont été vendus aux enchères chez Sotheby’s le 11 novembre dernier (entre 17 000 et 29 000 euros pièce) était aussi présent sur cette vente avec un beau masque jaune de 2013 intitulé Azonto. Ce dernier s’est vendu pour près de 19 000 euros. Autres beaux résultats, dominés par la peinture figurative, ceux du Marocain Mahi Binebine avec Peinture (41 000 euros), du Béninois Dominique Zinkpé avec Copain du soir (12 800 euros), de l’Ivoirien Aboudia avec Colorful Children et Untitled (19 000 et 16 000 euros) et enfin de l’Algérien Mahjoub Ben Bella (Sans titre, 28 000 euros).

Un automne africain

Pour cette vente française, la maison Piasa bénéficiait d’un automne très africain avec l’enchaînement de deux foires, 1:54 à Londres et AKAA à Paris, ainsi que d’une 20e édition de Paris Photo très africaine. En attendant un printemps africain dans la capitale française, avec Art Paris Art Fair, le festival 100 % de la Villette et une grande exposition à la fondation Louis Vuitton…

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici