Fermer

Croissance verte : le Maroc et la Banque mondiale créent un fonds d’investissement dédié

Par Jeune Afrique

Des blocs de béton utilisés contre la montée des eaux posés à côté des parasols sur une plage d'Alexandrie le 15 mai 2007. © BEN CURTIS/AP/SIPA

Le royaume chérifien et l'institution financière internationale ont annoncé, mercredi en marge de la conférence internationale sur le climat de Marrakech, la création d'un fonds d'investissement dédié. Objectif : "Attirer des investisseurs privés à la recherche d’investissements responsables et écologiques".

Dans leur communication de mercredi, la Banque mondiale et le nouveau fonds souverain marocain d’investissement Ithmar Capital prennent acte que « les fonds publics disponibles sont bien inférieurs aux montants nécessaires pour éviter une hausse importante des températures ».

Les deux partenaires annoncent la création d’un fonds d’investissement, le Green Growth Infrastructure Facility For Africa (GGIF) dont l’objectif est « de catalyser la transition en Afrique vers une économie verte et d’orienter les flux de capitaux vers la mise en place de projets d’infrastructures efficaces, durables et à faible émission de carbone », selon le même communiqué.

Contactés, les porte-paroles d’Ithmar Capital indiquent que les financements qui pourront être rassemblés au sein du nouveau fonds ne sont pour l’heure pas quantifiés. Ces derniers seront levés auprès d’un « éventail d’investisseurs publics et privés, y compris les banques régionales de développement, les fonds souverains et les investisseurs institutionnels internationaux et régionaux », avance la communication d’Ithmar.

Quant au rôle de la Banque mondiale dans ce partenariat, qui avait annoncé un plan d’aide pour aider l’Afrique à lutter contre le changement climatique de 16 milliards de dollars lors de la COP21, « elle est partenaire », indique le porte-parole d’Ithmar, et participera au financement de ce fonds.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici