Fermer

Sécurité aérienne : un conseiller du Premier ministre nigérien prend la direction de l’Asecna

Par Jeune Afrique avec AFP

Bureaux de l'Asecna à l'aéroport international Leopold Sedar senghor de Dakar. © Guillaume BASSINET pour JA

Un ex-ministre nigérien et actuel conseil principal du Premier ministre Brigi Rafini pour les partenariats public-privé, Mohamed Moussa, a été désigné nouveau directeur général de l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna), en remplacement du Malien Amadou Ousmane Guittèye. Il quitte ses fonctions de conseiller au sein du gouvernement du Niger.

Mohamed Moussa, qui prendra ses fonctions le 1er janvier 2017, a été porté à la tête de l’agence le 11 novembre lors d’une réunion du comité des ministres de l’Asecna à Bamako, indique un communiqué de l’agence. Il « a été désigné pour un mandat de quatre ans renouvelable une fois », précise-t-il.

« Ingénieur de l’aviation civile, Mohamed Moussa a fait presque toute sa carrière au sein de l’Asecna, où il a occupé d’importants postes de responsabilité », notamment ceux de « directeur des ressources humaines, chef du département Maintenance. Il a également été ministre de l’Intérieur et des Transports dans son pays, le Niger », précise ce texte.

Son prédécesseur Amadou Ousmane Guittèye était en fonction depuis le 1er janvier 2011.

À lire aussi :
Le rôle de l’Asecna

Créée en 1959, l’Asecna, qui a son siège à Dakar, regroupe 17 pays africains et la France. Elle est chargée du contrôle de la circulation, du guidage des avions et de la transmission des informations dans un espace aérien de 16,1 millions de km2.

En 2013, elle avait obtenu un prêt 27,4 millions d’euros auprès de la Société financière internationale (IFC, filiale de la Banque mondiale) pour améliorer ses services.

La région qu’elle contrôle enregistre en moyenne 480 000 mouvements d’avion par an, avait indiqué Amadou Ousmane Guittèye en avril 2014 lors d’une rencontre avec l’Association de la presse étrangère au Sénégal. L’Asecna a pour mission d’assurer la sûreté du transport dans l’espace aérien et de superviser les centres de contrôle régionaux, les tours de contrôle, les aéroports internationaux, nationaux et régionaux.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici