Fermer

COP22 : le Maroc annonce la création du prix Mohammed VI pour le climat et le développement durable

Par - Envoyée spéciale à Marrakech

De gauche à droite : le ministre des Affaires étrangères marocain Salaheddine Mezouar, le roi du Maroc Mohammed VI et le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, le 15 novembre 2016 lors de la session d'ouverture de la COP22. © Mosa'ab Elshamy/AP/SIPA

La surprise promise par le Maroc depuis le début de la COP22 à Marrakech a été dévoilée : un prix spécial climat doté de 1 million de dollars remis chaque année, censé devenir aussi prestigieux que le Nobel.

C’est le président de la COP22, Salaheddine Mezouar, qui a annoncé ce jeudi 17 novembre le lancement du prix Mohammed VI pour le climat et le développement durable, une récompense internationale dotée de 1 million de dollars qui sera remise lors de chaque COP aux initiatives les plus innovantes dans le monde.

Parrainage de l’ONU

Affirmant que cette distinction sera aussi prestigieuse que le prix Nobel, les Marocains ont annoncé qu’elle serait parrainée par les Nations unies. « Ce prix sera délivré non pas pour sa valeur mais sa symbolique pour l’action climatique », explique la ministre marocaine de l’Environnement, Hakima El Haité, qui n’a cessé de promettre, depuis le début de la COP22, « une belle surprise venant du Maroc« .

La COP23 à Bonn

La prochaine COP, vingt-troisième dans le calendrier de l’ONU, qui se tiendra à la même période l’année prochaine, sera présidée par les îles Fidji, un État insulaire durement confronté aux changements climatiques. Mais vu l’incapacité de ces îles à l’organiser, elle aura lieu à Bonn en Allemagne, siège de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici