Fermer

Philosophie africaine : qui a dit quoi ?

Manuscrits de l'institut Ahmed Baba, du nom du philosophe de l'empire songhaï, à Tombouctou. © Ben Curtis/AP/SIPA

La philosophie africaine a bénéficié de l’apport de nombreux penseurs. Certains sont controversés, comme Placide Tempels. D’autres font davantage l’unanimité comme Alioune Diop. Mais les connaissez-vous vraiment ? Jeune Afrique vous propose de tester vos connaissances, à l’occasion de la journée mondiale de la philosophie.

« La philosophie n’émane pas, n’est l’expression naturelle d’aucune culture, ni bien sûr, a fortiori, d’aucune religion. Elle est cette conversation, vive souvent, dans laquelle sont engagées des personnes qui savent ce que penser librement vaut, et veut dire », écrivait Souleymane Bachir Diagne, philosophe sénégalais, dans Comment philosopher en Islam.

Cette « conversation », l’Afrique n’a eu aucun mal à l’alimenter. Sans remonter à l’Éthiopien Zera Jacob, au Germano-Ghanéen Anton Wilhelm Amo ou encore au Songhaï Ahmed Baba, l’Afrique a en effet connu nombre de philosophes de renom.

Penseurs de la rupture avec l’Occident, de la négritude ou encore de la religion ont formé ce que l’on peut aujourd’hui nommer la philosophie africaine. À l’occasion de la journée mondiale de la philosophie, ce jeudi 17 novembre, Jeune Afrique vous propose de tester vos connaissances sur ces intellectuels, en associant les citations ci-dessous à leurs auteurs respectifs.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici