Fermer

De l’énergie solaire pour la moitié des stations-service africaines de Total

Vue du siège de Total à la Défense, en région parisienne. © Jacques Brinon/AP/SIPA

Le groupe pétrolier a annoncé mardi qu'une partie de ses stations-service seront équipées de panneaux solaires produits par sa filiale californienne SunPower d’ici 5 ans.

Le groupe français Total dispose de 16 000 stations-service dans le monde. Et c’est un tiers, 5 000 stations de ce vaste réseau, que Total équipera de panneaux photovoltaïques d’ici 5 ans, dont 800 en France, annonce le pétrolier dans un communiqué paru le mardi 15 novembre. 

Sur le continent, Total prévoit ainsi de “solariser” la moitié de ses 4 200 stations. Les stations ayant un potentiel solaire (irradiation solaire, coût élevé de l’électricité) ont été considérées comme prioritaires.

Au global, “le projet correspond à l’installation d’une puissance d’environ 200 mégawatts (MW), l’équivalent de l’électricité consommée par une ville de 200 000 habitants et représente un investissement d’environ 300 millions de dollars”, détaille le communiqué. Les panneaux seront fournis par SunPower, une filiale de Total basée à San José en Californie acquise en 2011, un des leaders mondiaux du photovoltaïque.

Les ambitions croissantes de Total dans le solaire africain

Depuis ce rachat, Total n’a cessé d’accélérer dans le solaire en Afrique. Deux centrales solaires de SunPower ont été mises en fonctionnement en Afrique du Sud, avec une puissance cumulée de 33 MW. La construction d’une troisième centrale, de 86 MW doit se terminer fin 2016.

Total s’est aussi lancé dans le solaire décentralisé pour les zones non connectées aux réseaux électriques en distribuant près de 6 millions de lampes solaires. Le groupe est enfin entré au capital de deux start-up américaines proposant des kits solaires aux consommateurs kényans et tanzaniens.

D’après Philippe Sauquet, directeur général de la division gaz, électricité et énergies renouvelables, créée en septembre dernier, « le projet est en pleine cohérence avec l’ambition du groupe de devenir la major de l’énergie responsable et avec son engagement dans le développement de l’énergie solaire. Il permettra de réduire nos émissions de CO2 de 100 000 tonnes par an tout en diminuant notre facture d’électricité de 40 millions de dollars chaque année”.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici