Fermer

Migrants : quatre morts et une centaine de disparus au large de la Libye

Par Jeune Afrique avec AFP

Embarcation de migrants au large de la Libye le 21 octobre 2016. © Christian Ditsch/AP/SIPA

Un canot pneumatique chargé de migrants a chaviré mardi au large de la Libye, faisant au moins quatre morts et une centaine de disparus, selon l'ONG allemande Jugend Rettet, qui n'a pu trouver que 23 survivants.

Ce drame s’ajoute à celui de lundi, où un cargo envoyé au secours d’un autre canot qui s’était dégonflé n’a retrouvé que quinze rescapés, alors que les passeurs entassent en moyenne entre 120 et 140 personnes sur ces embarcations de fortune.

« Une centaine de personnes sont portées disparues »

« Un canot pneumatique a chaviré. Les 23 rescapés sont à bord du pétrolier Maersk Erin. Une centaine de personnes sont portées disparues. Les équipes cherchent des survivants dans l’eau et retrouvent des cadavres », a annoncé sur Twitter l’ONG allemande Jugend Rettet.

« Nous étions trop loin, nous n’avons pas pu aider. Les conditions en mer sont terribles », a ajouté l’ONG Rainbow for Africa, qui dispose d’une équipe médicale à bord du Iuventa de Jugend Rettet.

Dans l’après-midi, les rescapés ont été transférés sur l’Aquarius de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières.

« La plupart des gens ont coulé »

« Notre bateau a coulé ce matin à six heures (5H00 GMT). Nous étions 122 à bord, pas d’enfant de moins de 15 ans mais il y avait dix femmes qui voyageaient avec nous et seulement une a survécu », a raconté un rescapé guinéen selon des propos transmis par une porte-parole de SOS Méditerranée.

« Nous avons attendu dans l’eau, en nous accrochant à tout ce qui pouvait flotter, mais la plupart des gens ont coulé, y compris mon petit frère, il avait 15 ans », a raconté ce jeune homme, visiblement sous le choc.

Depuis samedi, les gardes-côtes italiens ont coordonné le secours de plus de 2 600 migrants au large de la Libye, confirmant le rythme élevé des départs malgré la dégradation des conditions de navigation.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici