Fermer

Éthiopie et Kenya : la guerre des roses continue

ezuhb ©

D'Addis Abeba à Dire Dawa, les roseraient bordent la route. En quelques années, l'Éthiopie s'est imposée comme un acteur incontournable du marché mondial de la fleur coupée, talonnant ainsi le Kenya, premier exportateur du continent africain. Un reportage de « Réussite », l'émission coproduite par le groupe Jeune Afrique, Canal + et Galaxie presse.

Est-ce le climat du pays, sa main d’œuvre bon marché, ses exonérations fiscales incitatives, ou la facilité avec laquelle on peut obtenir des terrains agricoles ?

Une chose est sûre : l’Éthiopie attire les investisseurs du secteur de la rose, et sur la dernière décennie, les demandes d’autorisations d’exploitation ont afflué. Autre certitude : dans un pays où le chômage touche 17 % des actifs, les fermes horticoles constituent un facteur de développement majeur et un gagne pain pour nombre de travailleurs locaux.

En témoigne l’entreprise de Zelaleme Messale, qui emploie près de 200 salariés chargés de cultiver les huit variétés de roses qui jonchent ses terres. Installée depuis 2007, sa ferme horticole produit plus de 60 000 tiges par jour et devrait prochainement se déployer sur 16 hectares supplémentaires. Le territoire est également une source de profits pour les multinationales étrangères, tel le groupe néerlandais Afriflora, qui a récemment décidé de quitter le Kenya voisin pour venir s’implanter en Éthiopie.

Cela dit, un long chemin reste à parcourir dans l’amélioration des conditions de travail des employés des fermes horticoles : plusieurs ONG ont, en effet, alerté sur le mauvais impact environnemental des roseraies et sur la précarité économique des employés de serres.

Pas de quoi empêcher l’industrie de la rose de poursuivre son déploiement sur le territoire. Un essor qui affole le voisin kényan. Les deux États se livrent à une guerre sans merci pour l’exclusivité de la production de roses.

Réussite est un magazine mensuel économique co-produit par le groupe Jeune Afrique, Canal + Afrique et Galaxie Presse.

Partagez vos réactions sur notre page Facebook ou sur Twitter avec #reussiteCP.

Retrouvez tous les reportages de Réussite en cliquant ici.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici