Fermer

Au sommaire des pages éco cette semaine : interview avec le patron du numéro deux mondial du transport de conteneurs

Par Jeune Afrique

Ouverture JA éco 2914. © Jeune Afrique

Le président de MSC a fait du port de Lomé le centre de sa stratégie dans le golfe de Guinée. Un pari innovant pour l’Afrique, qui permet au géant maritime de rattraper ses concurrents. Interview de Diego Aponte, le président de MSC, à lire dans le numéro 2914 dans les kiosques du 13 au 19 novembre.

Relégué jusqu’à récemment loin derrière ses deux principaux compétiteurs, le groupe italo- (par l’origine) suisse (par le siège social) semble en passe de remporter son extraordinaire pari : rattraper les leaders en réalisant d’énormes investissements sur un hub principal, Lomé, et en y envoyant les plus gros bateaux jamais vus dans le golfe de Guinée. Depuis le discret siège genevois du groupe, Diego Aponte, fils du fondateur et président de MSC depuis 2014, a donné à Jeune Afrique l’une des rares interviews qu’il ait jamais accordées. À lire dans le numéro 2914 en kiosques du 13 au 19 novembre (et en ligne ici).

Dans les Indiscrets, l’État ivoirien veut sauver la Société ivoirienne de raffinage. Et aussi: Telecel accélère au Burkina, les mystérieux fondateurs de la radio Culture et Musique et O’Brien assure l’intérim chez Rio Tinto.

En Entreprises et marchés, lancée il y a dix ans, la station marocaine Hit Radio a su s’étendre rapidement sur le continent avec un concept 100 % musical et un minimum d’employés.

Côte hydrocarbures, après l’accord sur la réduction de la production conclu à l’Opep, la conjoncture reste compliquée pour les membres subsahariens de l’organisation, qui auront à négocier ferme à Vienne pour rester à flot.

Dans la section Finance, après le succès de son introduction en Bourse, le groupe burkinabè Coris Bank entend poursuivre son expansion en Afrique de l’Ouest. Ses nouveaux objectifs : le Sénégal et le Bénin.

Jeune Afrique

Dossier JA éco 2914 © Jeune Afrique

Enfin, Jeune Afrique propose un Dossier sur les télécoms et internet : entre l’arrivée de nouveaux concurrents et le déploiement des câbles sous-marins et de la fibre optique, la compétition fait rage. Contraints de se réinventer, les leaders mondiaux organisent leur contre-attaque.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici