Fermer

Tunisie : « La France est là », assure le président François Hollande à Youssef Chahed

Déclaration conjointe du président François Hollande et du chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed, le 10 novembre 2016. © Francois Mori/AP/SIPA

En visite officielle pour deux jours à Paris, le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed a été reçu ce jeudi à l’Élysée, par le président de la République François Hollande.

Après avoir assuré Youssef Chahed du soutien « le plus total » de la France, « premier investisseur et donateur en Tunisie », devant la presse le chef d’État français est revenu sur les principaux points abordés avec lui en privé, à savoir la relance économique, le renforcement de la sécurité, et la diaspora tunisienne.

Terrorisme

« La France est là et l’a toujours été pour la Tunisie », a insisté François Hollande. À travers des projets « très concrets », comme la reconversion des 60 millions d’euros de la dette tunisienne pour la construction d’un hôpital à Gafsa, ou encore la coopération sécuritaire renforcée.

« La France appuie, forme, équipe la Tunisie, quand elle est sollicitée, pour faire face au terrorisme avec de plus en plus d’efficacité. » Et à défis partagés, réponse concertée et unique nécessaire, a ajouté Youssef Chahed en rappelant que les deux pays ont été frappés de la même manière par des attaques terroristes ces dernières années.

La France sera aussi là à la conférence internationale sur l’investissement, organisée les 29 et 30 novembre à Tunis, avec la présence confirmée mercredi du Premier ministre Manuel Valls. Objectif : montrer au monde que la Tunisie avance et possède des « capacités considérables » de croissance et de développement.

Diaspora

François Hollande a également fait allusion à la victoire de Donald Trump, en affirmant que malgré « des incertitudes liées à une situation qui vient de se produire aux États-Unis », la France continuera de jouer pleinement son rôle et de prendre ses responsabilités, en Tunisie et partout où « des risques majeurs pourraient entraver la paix ».

Après un passage au Medef (Mouvement des entreprises de France), à Matignon, à l’ambassade de Tunisie ainsi qu’à l’Institut d’études politiques de Paris, Youssef Chahed se rendra jeudi 10 novembre au soir à la Maison de Tunisie, dans la Cité internationale universitaire, pour y rencontrer les étudiants résidents ainsi que des représentants de la communauté tunisienne à Paris.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici