Fermer

Tunisie : le chef du gouvernement Youssef Chahed en visite à Paris

Youssef Chahed, chef du gouvernement tunisien. © Riadh Dridi/AP/SIPA

Youssef Chahed, 41 ans, se rend à Paris pour une visite officielle de deux jours, les 9 et 10 novembre, à l'invitation de son homologue français Manuel Valls. C'est la première qu’il effectue en France depuis son investiture fin août à la tête du nouveau gouvernement d'union nationale.

Au cours de sa visite, Youssef Chahed sera reçu par le président français, François Hollande, jeudi. Outre le Premier ministre français, il rencontrera également le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, et le président du Sénat Gérard Larcher.

Mercredi soir, il animera une conférence-débat à l’Institut d’études politiques de Paris sur le thème « Les défis de la transition en Tunisie », et se rendra jeudi soir à la Maison de Tunisie, dans la Cité internationale universitaire, pour y rencontrer les étudiants résidents ainsi que des représentants de la communauté tunisienne à Paris, a indiqué à Jeune Afrique Imed Frikha, directeur de la Maison de Tunisie.

Une visite à caractère politique et économique

Ces entretiens franco-tunisiens à Matignon et à l’Élysée portent principalement sur la coopération à la fois sécuritaire et économique entre les deux pays. Parmi les sujets à l’agenda : la Conférence internationale sur l’investissement Tunisia 2020, à laquelle participera la France, la conversion de la dette tunisienne en projets de développement, les échanges culturels, ainsi que les bourses d’études et les programmes de coopération universitaire et de recherche scientifique.

Cette visite officielle visera à « montrer que la Tunisie est chez elle en France. Ça sera aussi, pour la partie tunisienne, une occasion d’exprimer ce qu’elle attend de la France », a déclaré l’ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d’Arvor, lors d’une conférence de presse organisée le 8 novembre à Tunis.

En avril 2015, le président de la République Béji Caïd Essebsi s’était rendu en France, où il avait convenu d’intensifier la coopération sécuritaire, quelques jours après l’attentat du Bardo.

Manuel Valls à la Conférence Tunisia 2020

À l’issue d’un déjeuner de travail le mercredi 9 novembre à Matignon avec le Chef du gouvernement tunisien, Manuel Valls a déclaré que la France était « totalement engagée » aux côtés de la Tunisie « pour soutenir son gouvernement, pour l’aider à promouvoir ses réformes et pour contribuer à sa réussite de la transition démocratique et économique ».

Il a par ailleurs confirmé sa présence à Tunis le 29 novembre pour le démarrage de la conférence Tunisia 2020, rappelant la détermination de son pays à « mobiliser la communauté internationale, les bailleurs de fonds, les entreprises, au profit du développement de la Tunisie ».

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici