Fermer

Côte d’Ivoire : le RHDP reserre les rangs pour les élections législatives

Alassane Dramane Ouattara, le président ivoirien, vote "oui" au référendum constitutionnel, le 30 octobre 2016 à Abidjan. © Diomande Ble Blonde/AP/SIPA

La coalition au pouvoir a officialisé son intention de présenter des listes communes pour les élections législatives ivoiriennes, qui auront lieu le 18 décembre prochain.

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié et le Rassemblement des républicains (RDR) d’Alassane Ouattara ont donc officiellement annoncé leur volonté de présenter des candidatures communes, réunies sous la bannière du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

« Nous irons aux prochaines élections législatives en RHDP »

« Le RHDP s’est transformé en groupement politique et ambitionne demain de se constituer en un grand parti politique unifié. C’est pour conforter cette marche en avant des houphouétistes (…) que nos présidents ont décidé que nous irons aux prochaines élections législatives coudes serrés en RHDP », a annoncé le président du directoire du RHDP, Amadou Soumahoro, lundi 7 novembre depuis le siège du RDR, où la coalition s’était rassemblée.

L’annonce devrait donc amener certains aspirants du RDR ou du PDCI à s’effacer au profit d’une candidature commune. Mais en dépit de la consigne du RHPD, pas sûr que tous acceptent de se voir refuser certaines investitures.

Négociations en cours

« Les directions des partis membres du RHDP vont se retrouver. Nous allons discuter pour harmoniser nos listes », déclarait ainsi lundi Amadou Soumahoro devant les journalistes.

« Nous allons choisir les meilleurs qui vont garantir la victoire », précisait-il ensuite. Une phrase aux allures de mise en garde à l’adresse de ceux qui n’accepteraient pas les listes communes du RHDP. Celles-ci devraient être connues en début de semaine prochaine : les candidats ont en effet jusqu’au 17 novembre pour déposer leur candidature auprès de la Commission électorale indépendante (CEI).

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici