Fermer

RDC : l’explosion accidentelle d’une grenade tue une fillette et blesse 31 Casques bleus à Goma

Par Jeune Afrique avec AFP

Un char de la Monusco à Goma, capitale du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC. © Jerome Delay/AP/SIPA

"Ce matin [8 novembre], alors que des Casques bleus du contingent indien faisaient du sport dans le quartier Kyshero, une grenade a explosé et a causé la mort d'une fillette d'environ 8 ans que nous regrettons, un autre civil a été blessé ainsi que 31 Casques bleus", a déclaré Bilamekaso Tchangbele, chef de l'information publique de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco).

Abdoul Bikulo, responsable du quartier Kyshero (ouest de Goma) a confirmé la mort d’une écolière dans l’explosion de cette grenade.

« Une enquête est ouverte »

Selon Bilamekaso Tchagbele, tous les blessés ont été acheminés à l’hôpital de la Monusco. « Une enquête est ouverte pour déterminer d’où est venue la grenade », a-t-il ajouté.

La Monusco est présente en RDC depuis 1999 et déploie près de 20 000 hommes en uniforme, dont la mission est essentiellement axée sur la protection des populations civiles.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro